Comment annoncer sa grossesse à son employeur ?

grossesse

Annoncer sa grossesse à son patron fait toujours à la plupart des femmes et elles se sont toujours posé les questions suivantes : comment annoncer sa grossesse à son employeur ou que faire pour annoncer sa grossesse à son patron ? Ne vous inquiétez pas, car vous avez le droit de le faire.

La grossesse : quand annoncer à votre employeur ?

Toutes les femmes doivent passer le moment de grossesse et il faut faire l’annonce à leur chef avant le départ en congé de maternité. Autrement dit, vous avez de la possibilité de l’informer jusqu’à un délai de 6 semaines avant de faire un congé de maternité. Donc, choisissez le bon moment pour le faire. Pourquoi ne pas annoncer la nouvelle à votre patron après l’avoir déclarée au futur papa, à votre famille, à votre cercle le plus proche et surtout aux futurs grands-parents ? Et avant tout, sachez qu’il faut annoncer votre grossesse avant les quatorzièmes jours si vous êtes travailleur dans un secteur public. Ce n’est pas le cas si vous travaillez dans le secteur privé. Et si vous avez peur ou stressée de dire votre grossesse à votre chef, demandez des conseils à vos amis, et si possible, à votre famille. Mais, soyez calme et ne redoutez pas parce que la loi vous protège pendant ce moment agréable de votre vie. Et si vous avez besoin d’aide et plus d’informations, n’hésitez pas à découvrir ce lien parce qu’il vous explique en détail la relation entre la femme enceinte et son employeur.

Pourquoi vous devez faire l’annonce à votre patron :

La déclaration de grossesse à votre employeur est l’une des étapes très essentielles dans le monde de l’emploi. Vous devez le faire pour vous protéger de tous types de risques et pour bénéficier des droits propres accordés aux femmes enceintes comme la diminution du temps de travail quotidien. Cela vous permet également de bénéficier d’une protection maximale contre un éventuel licenciement pendant quatre semaines après la fin de congé de maternité… En plus, si votre poste ne correspond pas à votre état de grossesse par exemple le travail pendant la nuit et les travaux dangereux et pénibles, votre patron doit vous donner un reclassement temporaire. Or, si votre employeur n’a pas le moyen de vous offrir un autre poste, votre accord de travail est évidemment suspendu. Le Code du travail garantit les droits des femmes enceintes. Il protège votre état de santé et votre emploi. En outre, votre employeur peut chercher des gens qui peuvent vous remplacer pendant votre congé de maternité.

Comment dire votre grossesse à votre patron ?

Avant d’annoncer votre grossesse, prenez le bon temps de le dire à votre chef en tout premier lieu. Pour avoir une bonne ambiance dans l’environnement de votre travail, il faut avertir l’employeur avant d’annoncer sa grossesse à ses collègues ou à l’autre ami de bureau. Il est possible d’annoncer verbalement ou faire une lettre d’annonce de grossesse à son employeur. Et si vous choisissez l’écrit, suivez les étapes suivantes : vous devez adresser votre lettre à votre chef, en la joignant avec un certificat médical qui atteste votre état de grossesse et la date précise de votre accouchement. Sachez que votre employeur n’a pas le droit de refuser votre demande d’avoir un congé de maternité. Vous avez, en plus, le droit de vous absenter pendant votre grossesse. C’est le cas si vous devez aller chez le docteur pour faire une échographie ou si vous êtes malade. Mais, il faut aviser votre absence à votre patron. On vous conseille de respecter toujours les règles de travail pour éviter le chômage après votre accouchement. On espère que votre patron fera tous les moyens pour respecter vos droits, si vous êtes bien évidemment une employée fidèle.

Profiter de conseils grossesse et maternité en ligne
Photo de grossesse : Trouver un studio photo à Bordeaux