Pourquoi choisir les couches écologiques pour votre bébé

photo de produit pour bébé koosh

Pour plus de praticité et écologieKoosh vous propose ses couches écologiques, sur abonnement ou en unité. En effet, un produit 100 % écolo doit être respectueux de l’environnement. Pour cette raison, vous devez opter pour les couches lavables.

D’ailleurs, certains jeunes parents préfèrent des couches pratiques tout en étant le plus écologiques possible. Ainsi, vous devez connaître ce qu’est une couche écologique. Par ailleurs, la différence entre une couche jetable bio et une couche jetable conventionnelle réside dans le choix des composants. En effet, la matière biodégradable et responsable, l’absence de lotion… vous trouverez des logos de labels sur les paquets.

D’un autre côté, l’extérieur des couches écolos se constitue de matières premières naturelles et renouvelables. Par contre, l’intérieur se constitue de cellulose de bois, sans chlore, généralement issu de forêts gérées durablement avec la certification FSC. Néanmoins, cette partie absorbante empêche le recyclage des couches (gel polyacrylate appelé SAP). En effet, il reste une part non biodégradable dans les couches bio : les fixations, la partie absorbante, les élastiques

En bref, les couches écologiques limitent les matières nocives en contact direct avec la peau des bébés.

Couches jetables écologiques saines

Tout d’abord, les couches bio écologiques sont absorbantes tout autant que celles conventionnelles. Effectivement, les couches jetables biodégradables pour bébés s’inscrivent dans une démarche éco-responsable.

D’ailleurs, les couches jetables écologiques sont des couches biodégradables à plus de 50 %. Ainsi, elles sont composées de matériaux naturels (fibre de maïs non-OGMpulpe de bois, fécule…). De même, elles assurent la même capacité d’absorption grâce à leur cœur absorbant et le voile extérieur étanche pour protéger votre bébé contre le risque de fuites.

D’une autre part, la composition d’une couche jetable écologique se divise en 2 parties :

Partie absorbante : cellulose et gels chimiques

Partie imperméable : matériaux plastiques

Enfin, la différence se situe dans le choix des composants : matières biodégradables, matières issues de sources responsables, absence de lotion

La partie absorbante d’une couche conventionnelle

À première vue,  la partie absorbante entre en contact direct avec les fesses de bébés. Ainsi, elle se compose de :

Cellulose : permet l’absorption de matières liquides et solides, issue de forêts gérées de façon responsable, et est blanchie au chlore

SAP : va absorber le liquide et transforme la cellulose en pâte fine

Voile de maintien pour contenir le SAP et la cellulose

Lotion : déposé sur le voile des couches pour limiter l’érythème fessier

Parfum pour masquer les odeurs des selles et des liquides, et ne se retrouve pas dans les couches écologiques

La composition de la partie imperméable d’une couche classique

Film en plastique : l’enveloppe externe de la couche

Barrière antifuite : sur les côtés de la couche

Systèmes d’attaches : velcros pour fermer la couche

Élastiques : permet d’épouser le corps de bébé et maintenir les selles et l’urine

Colorants : pour faire des imprimés au niveau du film plastique

Enfin, une couche jetable classique n’est ni recyclable ni compostable. En plus, le taux de biodégradabilité est moindre que pour une couche jetable écolo. En effet, les couches conventionnelles restent un déchet supplémentaire pour la planète.

Comment venir à bout de l’eczéma du bébé ?
Comment choisir une eau pour biberons ?