Nos conseils pour le soin du cordon ombilical

Le cordon ombilical est l’organe qui assure les échanges vitaux entre la mère et le bébé durant la grossesse. À la naissance, le premier geste à faire est de sectionner ce dernier. L’honneur est souvent attribué au papa pour le couper. Celui-ci se desséchera ensuite petit à petit pour tomber au bout d’une semaine environ, mais ne se cicatrise qu’après une quinzaine de jours. Une hygiène rigoureuse quotidienne est alors nécessaire pour éviter toutes sortes d’infections. Découvrez les essentiels sur le cordon ombilical et soins.

Les bons gestes à adopter

Il est intéressant de noter que la manipulation du cordon ne provoque aucune douleur chez le bébé. Après chaque changement de couche, il est important que le cordon se trouve à l’extérieur de la couche et non en dessous. Le cas inverse risque d’engendrer une humidité, et l’organe prendra du temps pour sécher et se détacher. Il existe certains types de couches pour nouveau-né disposant de légères entailles pour que le cordon ne se retrouve pas enfermé sous la couche. Par ailleurs, vous ne devez en aucun cas tirer sur ce dernier même s’il tarde un peu à se cicatriser. Son détachement se fait d’une manière naturelle, il est inutile d’essayer de l’enlever. Au passage, vos mains doivent toujours être propres lorsque vous touchez cette partie du corps de votre bébé. Pour ce faire, utilisez en permanence du savon et séchez bien vos mains par la suite.

L’étape de la désinfection

Lorsqu’on parle de cordon ombilical et soins, la désinfection est également de rigueur. Les solutions utilisées couramment sont celles à base de Chlorhexidine. L’idéal est de faire le nettoyage avec des compresses stériles. L’usage de coton est moins requis du fait qu’il laisse parfois des fibres sur le cordon. Prenez le temps de bien nettoyer en dessous et autour pour retirer les croûtes de sang qui peuvent s’incruster. Vous pouvez également appliquer de l’éosine, environ deux fois par jour. Il s’agit d’un produit antiseptique aux effets asséchant. Une compresse peut être mise autour de l’organe, mais vous avez la possibilité de le laisser tel quel aussi. Il est à préciser que les soins désinfectants doivent être poursuivis jusqu’à la complète cicatrisation.

À quel moment faudra-t-il s’inquiéter ?

Une consultation médicale est obligatoire dans de cas très rares, qui doivent retenir l’attention des parents. Lorsque le cordon ne tombe pas au-delà d’un mois, il faudra prendre rendez-vous chez le pédiatre pour en connaître les raisons. Si une odeur inhabituelle s’en dégage accompagnée de rougeur et saignement, il est nécessaire de consulter rapidement un spécialiste. Lorsqu’une cicatrisation douteuse apparaît après la chute ou toute autre anomalie, si bénigne soit-elle en apparence, doit alerter directement les parents. Dans tous ces cas de figure, un médecin doit poser son diagnostic et un traitement sera entrepris immédiatement.

Le bain de bébé en 5 étapes
Couche jetable ou lavable : le match