Couche jetable ou lavable : le match

Existant depuis le 19e siècle, les couches ne cessent de s’évoluer. Aujourd’hui, c’est un combat pour les parents de choisir laquelle est efficace, n’occupe pas tout un budget, ne causera pas d’irritations… ce n’est pas chose facile du tout. Mais depuis le début des années 1940, les Américains ont commencé à adopter pour la plupart des ménages, les couches jetables. Certes elles ne sont pas sans inconvénient, mais les unes peuvent être bonnes d’un côté et les autres meilleures sur d’autres points.

Le rapport efficacité -prix

Le choix des couches est un casse-tête pour les parents. Les couches jetables économisent du temps, car il suffit de les enfiler et les retirer. Quant aux couches lavables, mettre les langes prend du temps. D’ailleurs, il faut un plastique de protection. Heureusement, il existe une formule deux en une des couches lavables. Entre autres, un bébé jusqu’à 2 ans porte des couches. Ce qui fait en moyenne plus de 5000 couches jetables. Le budget est sans doute conséquent par rapport aux couches lavables qui peuvent s’utiliser 200 fois chacune. Néanmoins, il faut les adapter à la taille du bébé pour qu’elles soient confortables. Côté confort, les couches lavables sont plutôt adaptables aux formes du bébé. Certes, les couches lavables n’absorbent pas plus de liquide que les jetables. Il faut les changer un peu plus souvent.

Les aspects sanitaires et environnementaux

Du point de vue de la santé du bébé, les couches jetables ne sont pas très conseillées à raison du fait qu’elles causent des érythèmes fessiers si elles sont laissées trop longtemps. Mais cela dépend également de la peau du bébé. Pour les couches lavables, les accidents ne sont pas fréquents. Ces couches sont faites en coton, ce qui procure de la douceur à la peau. Certes, il existe des couches jetables de bonne qualité. Les couches lavables quant à elles exigent plus de soin au lavage, pour bien enlever les déchets et résidus, qui dans le cas contraire peut causer des problèmes sanitaires pour le bébé. Sur le plan environnemental, les couches jetables occupent une grande partie des déchets ménagers. Elles ne se dégradent pas, ce qui est négatif pour l’écologie. Quant aux couches lavables, elles exigent de l’eau et l’électricité pour la lessive à la machine. Ce qui n’est pas non plus avantageux.

Le  compromis des couches

Les parents ne sont pas obligés de choisir entre elles. Il est possible d’opter pour les couches lavables et d’utiliser les jetables à certaines occasions comme en crèche, en voyage, pendant des fêtes… D’ailleurs, aujourd’hui il existe des couches biodégradables qui ont le caractère des couches jetables, mais bénéfiques pour l’environnement. Malgré le fait que côté budget et santé, les couches lavables sont pratiques, les couches jetables quant à elles économisent le temps. Le temps vaut également de l’argent. Ce qui revient à un match nul. Mais plutôt à une complémentarité des deux types de couches.

Nos conseils pour le soin du cordon ombilical
Le bain de bébé en 5 étapes